Référence : NF00104

Vies minuscules Capitales : se raconter à travers l’autre

Afin de préparer le Grand Oral, un atelier d’écriture et d’éloquence a été proposé aux élèves de terminale spécialité Humanités, Littérature, Philosophie. L’activité de l’atelier s’est orientée vers la production d’écrits et la mise en voix d’extraits de l’ouvrage de Pierre Michon, Vies minuscules.
  • Lycée Général des Graves
  • Gironde

Atelier d’écriture et d’éloquence : se raconter à travers l’autre

Le projet Écriture-Éloquence mené en terminale cette année dans le cadre de la spécialité Humanités, Littérature, Philosophie s’est inscrit dans la suite de plusieurs activités préparant en deux ans les élèves à la prise de parole du Grand oral. Au mois de mars, l’intervention de la comédienne Cécile Delacherie de la Compagnie des Lubies a pris sens dans ce prolongement à partir d’un travail autour des Vies d’Eugène et Clara dont Pierre Michon fait le récit dans Vies minuscules. Par l’articulation d’un atelier d’écriture et d’une lecture théâtralisée, les élèves ont été amenés à apprivoiser la posture de celui qui prend la parole face aux autres. Les séances leur ont permis d’aborder des exercices traditionnels de la pratique théâtrale en recherchant un équilibre entre le fictionnel, l’intime et l’inattendu.

Documents :

  • Document de présentation
  • Voyages sonores : lecture théâtralisée de productions écrite personnelles
  • Voyages visuel : lectures filmées
  • Photo de présentation
  • Article de Sud-Ouest : visite de la Rectrice du 23 mars au lycée des Graves : l’atelier écriture-éloquence dans le cadre de la préparation au Grand Oral

Article Sud Ouest 23 Mars 2021