La Nature gravée

La nature est un objet d’études aux multiples aspects. De ce fait, nos rapports avec elle sont nombreux. « Nature » est un terme polysémique, et ne peut avoir de définition simple et précise. Si bien que chacun à sa propre définition qui mélange le raisonnement courant avec une nuance plus personnelle, venant de notre manière de penser, qui, bien sûr, diffère d’une personne à une autre.

  • Lycée Polyvalent des Métiers ALBERT CLAVEILLE
  • Dordogne

La nature est vaste. Pour certains, c’est notre environnement, un retour aux sources, ou encore le non-artificiel.
Des mentalités différentes qui engendrent une créativité dissimilaire et un rendu que l’on espère le plus hétéroclite possible, mais qui reste tout de même complémentaire. De ce fait, certains veulent la reproduire ou s’en inspirer tandis que d’autres préféreront la magnifier, ou encore l’utiliser comme un support matériel à notre inventivité.

Tout d’abord, la nature comprend les animaux, les insectes et la végétation. Nous, êtres humains, enlevés de tous nos artifices, pouvons même y être considérés.
Ensuite, l’expression Mère-Nature est coutumière, elle est utilisée pour signifier que la nature est à l’origine du monde, celle-ci est composée de forces primaires, naturelles : l’eau, le feu, le vent, la terre.

De plus, comme dit plus haut, l’humain en tant que simple individu fait partie de la nature, contrairement à ses productions artificielles transformant la nature et le polluant.
Enfin, d’autres s’intéressent également au côté mystique et légendaire de la nature. Que peut-il bien se cacher à l’orée d’une forêt ou à l’ombre de buissons ?

 

L’interprétation de la nature n’est pas unique mais un objet de réflexion inépuisable. Ses points de vue dissemblables généreront une mise en oeuvre dans la production de groupe, telle une accumulation d’ouvrages, parfois abstraits, liée les uns aux autres, car semblables malgré leur différence, et tous ancrés dans les mêmes racines, celle de la nature.