Multitudes

Une réalisation qui questionne sur la multitude des possibilités. Que voit-on vraiment ? Comment se place notre regard ? Qu’y a-t-il à voir ?

  • C.F.A Bâtiment limoges
  • Haute-Vienne

« Multitudes »

Il était une fois, un rail qui déraillait (1)

Lassé de tout porter, et d’être au sol coincé (2)

Il avait des idées, très très bien arrêtées

Fini chemin tracé, il est temps de briller

Et hop un ¼ de tour, vous pouvez l’admirer

Pour une seule fois, comm’ plaque bien cintrée (3)

Tourner oui, tourner oui, avec légèreté

Oui c’est virevolter, danser sans s’arrêter.

Lui, il est satisfait, et vous… le voyez-vous ? (1)

(1) Le rail est un élément métallique qui soutient les plaques de plâtre à l’horizontal

(2) Le rail de la plaque de plâtre est fixé au sol

(3) Sens 1 : la plaque de plâtre cintrée est une plaque qui a été courbée

Sens 2 : une personne folle peut être qualifiée de « cintrée »

 

Cette structure a été réalisée par des apprentis plâtriers et des apprentis peintres du CFA BÂTIMENT LIMOGES dans le cadre de leur « Chef d’Oeuvre », la nouvelle épreuve à l’examen du CAP.

Elle est constituée de 3 parallélépipèdes rectangles qui pivotent sur un axe fixé dans un socle en béton. Des roulements à billes assurent la rotation des parallélépipèdes.

La problématique était de mettre en scène le thème du regard : le regard de celui qui voit et de celui qui est regardé. Que voit-on vraiment ? Comment se place notre regard ? Qu’y a-t-il à voir ? Que voulons-nous montrer ?

Une réalisation qui questionne sur la multitude des possibilités et qui met en avant la maîtrise de techniques professionnelles des ouvriers du BTP de demain.

Reportage :